20 février 2018

BEAU-THÉ



En sueur frigorifiée
j’affronte mon chemin
qui laisse de trace
qu’un corps en décomposition

Laissez-moi savoir
lorsque le dernier morceau
aura abdiqué
- Denis Roy










19 février 2018

MOTS À MAUX



Voici mes mots de la semaine :

1.
Toute la peine de la terre
Je l’ai ce soir entre mes bras
La nuit qui vient me désespère
Demain tu me consoleras
- Clémence Desrochers dans Fin du mois d’août

2.
Trafiquait du statut pour une vile somme;
On graciait un riche, on pendait un pauvre homme;
Partout la violence et l’illégalité,
L’arbitraire, l’astuce et la duplicité.
- Nérée Beauchemin dans Liberté

3.
Elle a tout entendu
Les histoires farfelues
Les secrets d’amoureux
Aussi les malheureux
Seule sur la galerie
Où elle a passé sa vie
- Thérèse Martin dans La vieille chaise

4.
Nous nous parlions très peu, pour ne pas empêcher
Nos deux cœurs de s’entendre. Elle laissait pencher
Sa tête blonde, comme en proie à quelque fièvre,
Et mes baisers montaient à l’assaut de sa lèvre!
- Albert Lozeau dans Absence

5.
Notre brillante jeunesse défile et s’envole
Le long de la côte et sur les bancs de l’école
Le temps a refermé au nombre des années
Les rires de la rue  nos livres  nos cahiers
- mon amie Monique Gentilhomme dans Maison de mon enfance

6.
De sur la falaise où l’on est
Comme un enfant qu’un vaisseau prend
Comme un bateau que prend la mer
Pour un voyage au bout du vent
- Saint-Denys-Garneau

7.
À force de la regarder par la fenêtre
je l’ai invité à traverser ma porte
Elle n’a jamais su
qu’elle fut l’audace de ma vie
celle pour qui
c’est si joli sous mon toit
- Denis Roy

8.
Mais toi, ne veux-tu pas, voyageuse indolente,
Rêver sur mon épaule, en y posant ton front?
Viens du paisible seuil de la maison roulante
Voir ceux qui sont passés et ceux qui passeront.
- Alfred de Vigny dans La maison du berger

9.
L’autre, croyant pauvreté être vice,
À autre Dieu qu’or ne fait sacrifice;
L’autre, sa foi parjure il emploira
À décevoir quelqu’un qui le croira;
- Louise Labé (16e siècle) dans Élégie

10.
Le contre-jour s’allume et s’éteint
Sur l’horizon liquide
Où les vagues se brisent toujours
Au sempiternel cadran solaire
- Marie Laberge dans Miettes d’extase

et un sombre jour d’hiver …








Pour celles et ceux qui suivent mes activités littéraires …

Mercreci 21 février 2018 dès 19h00 : Rencontre des Amis de la Poésie de Longueuil au Centre Jeanne-Duvresneoy, 1 Curé-Poirier Est à Longueuil (coin Curé-Poirier/boul. Chambly).  Généralement le 3e mercredi du mois.

Jeudi 22 février 2018 dès 19h30 : Paroles et Poésie (invités + micro-libre) à L’Archipel, 406 Principal, Cowansville J2K 1J7 – généralement le 4e jeudi du mois.

14 février 2018

MOT T'A DIT



Emmitouflé dans l’air d’hiver
avançant au crissement de nos pas
dans l’incolore immaculé de nos regards
ébloui pour cette morte saison
bien assis dans le bien-être d’un instant
je m’égare pour vivre ce matin
- Denis Roy