15 mars 2007

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine :

1. Il n'y a pas de différence entre un homme et un chat, tous deux ont très peur de l'aspirateur. (mais on peut être très chaton vous savez !)

2. Il y a des pluies de printemps délicieuses, où le ciel a l'air de pleurer de joie (Paul-Jean Toulet)

3. Bien sûr que parfois je peux te paraître ailleurs, mais je t’assure, tu y es aussi.

... et quelques jolies photos







14 mars 2007

11 mars 2007

ENTRE TOIT ÉMOI



Hier soir, j’ai navigué dans l’univers tendre et serein de Stéphanie Lapointe et aujourd’hui, je suis en amour. En amour avec cette sérénité, avec le plaisir des mots et de sa douce mélodie. Elle est candide, presque une enfant, mais si fraîchement dégourdie. On pourrait avoir peur de lui dire des secrets d’adultes mais elle les connaît déjà. Une femme intelligente qui s’exprime avec la simplicité d’une adolescente. Elle comprend les dangers du monde mais les regarde comme si rien n’est insurmontable.


Le décor ? Nous sommes à l’intérieur d’un local, et tout au long de son spectacle, elle ouvre où ferme les verticaux dans les fausses fenêtres pour y faire entrer le soleil où créer des ombres. Elle est belle, et d’un voix suave nous transporte comme dans un rêve éveiller sur des chemins de vie que nous avons déjà emprunter, mais vu avec un autre regard, celui de l’âme, du cœur et de la passion.


Bon, vous aurez compris que je suis conquis, depuis Star Académie qu’elle ne reniera pas même si elle fait les choses autrement, parce qu’elle à de la reconnaissance pour son vécu, ses rencontres, ce tremplin. Conquis depuis la parution de « sur le fil », que je me suis procuré dès la sortie, pochette en carton, c’est plus écolo, des mots de Catherine Durand, je n’en suis pas surpris et une touche personnel, en voici quelques bribes.

- c’est peut-être parce qu’il y a des enfants au Ciel qu’on peut appeler ça le Paradis.




Pourquoi vous le procurer ? Pour vous payer un moment de douceur après une journée d'enfer.