27 octobre 2007

ENTRE TOIT ÉMOI

Du 9 octobre au 5 novembre: à la galerie d'art de la bibliothèque du cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, l'exposition des œuvres photographiques de l'artiste mexicaine Juliette Schmitz

Puis, Le Musée du Haut-Richelieu recevra l'historien Réal Fortin le dimanche 28 octobre prochain à 13h30 pour le lancement johannais de son plus récent ouvrage Mythes et Légendes du Richelieu. Cet événement sera accompagné d'une brève conférence présentée par l'auteur.

Dans ce livre qui compte près de 200 pages, Réal Fortin plonge le lecteur dans l'univers des légendes et des histoires insolites ou étranges provenant des lieux qui longent la rivière Richelieu. Histoires où il est question de fantômes, d'apparitions du diable, de l'existence d'êtres fantastiques ou d'individus ensorcelés...

Vous pourrez vous procurer son livre au Musée (182, rue Jacques-Cartier Nord à Saint-Jean-sur-Richelieu) lors du lancement et de la conférence


PÈRE-SOT

Parc d'interprétation de la nature (Oak Hammond) à Winnipeg.
Dans les champs environnant du parc, des milliers d'oies:
Une petite salamandre qui vient à ma rencontre. N'ayez pas peur, en fait, elle est toute petite:

Voici une curieuse amie:



Un petit doc pour être plus près des outardes:




Des pélicans. Oui oui! Vous avez bien lu, des pélicans. Il parait qu'il y en a beaucoup dans l'ouest du pays et que le Manitoba serait la province qui en a la plus grande population:




26 octobre 2007

BONNE FÊTE AMÉLIE

Oups! Je suis en retard. Hier, c'était la fête d'Amélie. Sorry my dear!

Ici (derrière dans le chandail rayé genre ... où est Charlie), Amélie avec ses collègues qui ont prit part l'année dernière à un stage d'hygiéniste dentaire au Mali:




Je sais, je sais, je lui ressort cette photo à l'occasion, mais elle me fait tellement rire.


Bonne fête tite-nièce

PÈRE-SOT

Photos prisent au Musée de la civilisation à Winnipeg.

Pouvez-vous vous imaginer que cette maquette, avec peinture sur le fond, est grandeur nature. Que les quatres bisons de devant sont de vrais bisons conservés par taxidermie:










25 octobre 2007

ENTRE TOIT ÉMOI

Spectacle pour l'école Marie-Rivier

Pour amasser des fonds pour l'école Marie-Rivier, il y aura un spectacle de la troupe RIT. Intitulée le Fric fou, la pièce est une comédie familiale. Elle sera présentée à l'auditorium de la polyvalente Chanoine-Armand-Racicot, vendredi 26 octobre, à 20 heures. Les billets sont en vente à la porte, 10$ pour les étudiants et 15$ pour les adultes.

Je vous rappel que l'école Marie-Rivier est une école qui reçoit essentiellement des élèves en difficultés et l'équipement didactique est continuellement a renouveller. Qu'est-ce qu'on ferait pas pour nos ti-pits !


J'y serai !

ENTRE TOIT ÉMOI


Aujourd'hui (25 octobre) à 20 heures, à la coopérative Art[o], 2, rue Saint-Georges à Saint-Jean-sur-Richelieu, soirée de jazz avec Yannick Rieu, saxophoniste, et le «groupe maison» de chez Art[o].

PÈRE-SOT


Au bout de la Rivière des Iroquois au printemps dernier

23 octobre 2007

MOTS À MAUX

Voici mes "maux" de la semaine:

1. Vaincre la colère, c'est triompher de son plus grand ennemi

2. Vous, nouveaux venus, qui vous plaignez de ce qu'on a pris toutes les places au soleil, si on vous donnait des terres à défricher sans la certitude de les garder, en voudriez-vous à ce prix ? (Adolphe THIERS)

3. L'esprit a beau faire plus de chemin que le cœur, il ne va jamais si loin

Et c'est jolies photos que je vous lègue ...







PÈRE-SOT

À l'intérieur du parlement manitobain.

Voyez ces superbes bisons en bronze, grandeur nature, au pied des marches.




22 octobre 2007

PÈRE-SOT

Le Fort de Gibraltar à St-Boniface, deuxième série:




ENTRE TOIT ÉMOI

Hé oui! J'y étais, dans les estrades du Stade Olympique, pour voir la dernière partie à domicile des Alouettes. Bon, je sais, un match très défensif ou les jeux offensifs ont été mis de côté, mais bon, je devais les encourager avant les séries de fin de saison. J'ai ma casquette officielle, j'espère que ça leur portera chance



Lets go Alouette, lets go!!!

21 octobre 2007

Ô PIGNON

(trouvé dans le courier de Louise Deschâtelets, Journal Mtl du 6 octobre)

FAUT-IL DIRE LA VÉRITÉ EN TOUT TEMPS?

Une consommatrice obèse enseignant à des jeunes mérite-t-elle qu’on lui fasse sentir qu’on la blâme à la vue de son panier de provisions rempli de cochonneries? Certes, non! Ce ne serait pas civilisé. Mais malgré cela, je continue à prétendre que lorsqu’on est en position d’être regardée, scrutée et suivie par d’autres en raison de notre prétention de vouloir enrayer la malbouffe à l’école, on a intérêt à adopter un comportement susceptible de ne pas soulever les commentaires désobligeants. Ne dit-on pas qu’il faut savoir se donner les moyens de ses ambitions? N’importe qui va vous dire qu’un discours sonne faux quand la personne qui le fait n’est pas à l’image de ce qu’elle dit. On ne confie pas sa santé à un garagiste hein? Que cette personne soit grosse m’importe peu en réalité. Mais ça la met dans une position difficile pour dire à mon enfant qui est son élève, ce qu’il doit manger pour être en santé et en forme. La crédibilité n’existe que dans la mesure où on est capable de suivre et d’illustrer ses propres dictats.



Tiens ... un autre son de cloche?

BONNE FÊTE STÉPHANIE

Sur cette photo, toute la gang y était, et Stéphanie, l'ainée, c'est la petite princesse au milieu:


Aux fêtes cette année:


Bonne fête Steph!

PÈRE-SOT

Une première série de photo de notre visite du Fort Gibraltar à St-Boniface





Les clous étaient aussi en bois ...