12 novembre 2011

ALEXANDRE BÉLAIR


Hier soir, nous assistions au premier concert solo d'Alexandre Bélair. La veille, Alexandre s'était qualifié pour le spectacle du début de Star Académie qui aura lieu le 22 janvier prochain. Une voix magnifique, un gars sympathique qui a su charmer son publique, et des musiciens hors pair pour l'accompagner.

Une superbe soirée ! A quand un CD ?

11 novembre 2011

ARMISTICE

Le 11 novembre … 1918, prenait fin la Première Guerre Mondiale

LE JOUR DE L’ARMISTICE

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, on a commencé à organiser une journée de commémoration annuelle à la mémoire des Canadiens morts à la guerre. Comme près de 60 000 Canadiens y ont été tués, la guerre a laissé un profond sentiment de perte dans un pays où la plus grande tragédie militaire avait été jusque là la mort de 267 soldats au cours de la Guerre des Boërs, de 1899 à 1902. Le coût élevé de la Grande Guerre a profondément marqué le Canada, et toutes les autres nations combattantes. Dès avril 1919, Isaac Pedlow, député de South Renfrew, a présenté une motion à la Chambre des communes afin d'instituer un jour de l'Armistice qui aurait lieu le deuxième lundi du mois de novembre chaque année. Le terme « armistice » dénote la suspension des hostilités lors d'un conflit, et est utilisé de façon universelle pour désigner le moment où les derniers canons se sont tus, mettant ainsi fin à la Première Guerre mondiale, à 11 h, le 11 novembre 1918.

Les députés ont convenus qu'il devait y avoir une journée spéciale afin de marquer l'armistice, mais ils étaient divisés quant à la journée désignée en vue de commémorer l'événement. En réaction aux points de vue formulés par les anciens combattants, bon nombre de députés affirmèrent que cette journée devait avoir lieu le jour même de l'anniversaire de l'armistice : le 11 novembre. Les vétérans de la guerre ont estimé qu'une occasion solennelle de commémorer la mort de 60 000 de leurs camarades était suffisamment importante pour mériter une telle distinction. Le 6 novembre, un appel spécial du roi George V à l'Empire trancha la question. Il demandait avec instance que l'on souligne le premier anniversaire de l'Armistice en suspendant toutes les activités ordinaires et en observant deux minutes de silence à 11 h précises, le 11 novembre. C'est ainsi que le Canada a souligné le premier jour de l'Armistice


(magnifique photo que j'ai trouvé sur le net)

Pour celles et ceux qui doutent de l'importance de ce souvenir, voici deux suggestions de lecture que je vous fait :

Le secret du coffre bleu - Lise Dion (le traitement d'une sœur canadienne dans les camps de la mort)
Elle s'appelait Sarah - Tatiana de Rosnay (déportation des juifs de Paris par la gouvernement français alors que la population se fermait les yeux … est-ce que ça pourrait arrivé ici, aujourd'hui?)

Bon souvenir à tous,

JOUR DU SOUVENIR

Dimanche dernier, à Sorel-Tracy, sous la direction d'un copain, André Cayer (président de la Légion de Sorel-Tracy), j'ai participé à la messe (qui fut célébré par mon cousin Jean-Marc) et à la parade du Jour du Souvenir, qui incluait le Corps de cadets ainsi que la Ligue navale, la musique de l'Harmonie Calixa Lavallée et un peloton de la Force régulière de Saint-Jean-sur-Richelieu:

A la sortie de la messe avec mes collègues de la Légion, dont le vétéran, monsieur Trempe à l'avant :



Ici, derrière mon copain Mario:


Rassemblé au pas de l'église:


Les cadettes et cadets du CCMRC 165 Pierre de Saurel à leur arrivée sur la parade du Jour du souvenir:


Le Premier-maître de Première classe du CCMRC 165 Pierre de Saurel, saluant lors de la parade au parc du centre-ville de Sorel-Tracy:


Un des quatre soldats dormeurs, placés aux quatre coins du monument en l'honneur des soldats morts au combat:


L'Harmonie Calixa-Lavallée :


Monsieur Trempe, vétéran de la deuxième guerre mondiale, avec qui j'ai eu l’immense plaisir de discuter tout au long de la journée. La parade avait lieu la semaine dernière, car nos vétérans ont rendez-vous à Ottawa pour la grande rencontre aujourd'hui :



Le peloton de la Légion canadienne de Sorel-Tracy lors de la parade :


Au pied du monument en l'honneur des soldats morts au combat, avec le peloton de la Légion :


Je me souviens !

ANNIE MOTS

BEAU-THÉ

07 novembre 2011

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine (Mots de Mortimer J. Adler):

1. Être d'accord sans comprendre est stupide; ne pas l'être sans comprendre est impudence

2. Mais ne commettez pas l'erreur de l'homme d'affaires qui consacre toute son énergie à s'amasser un magot avec l'idée qu'il saura utiliser ses loisirs lorsqu'il prendra sa retraite. Loisir et travail doivent occuper chaque semaine et non pas partager la durée de la vie en étapes

3. Toute conversation intelligente profite à ceux qui y prennent part par ce qu'ils en apprennent

Et voici un bout de chemin que je partage avec vous ...