23 avril 2013

MOTS À MAUX

Pour mes mots de la semaine, voici le poème que j'ai lu lors de ma rencontre mensuel avec "Les amis de la poésie". Je l'avais écrit il y a plusieurs années pour quelqu'un qui avait bien besoin de ces mots. Tout récemment, c'est moi qui avais besoin de me relire et d'en comprendre le sens:
 

PENSÉE POUR UN PETIT CŒUR

Il y a des gens
Et il y a des temps
Il y a un temps pour des gens
Et il y a des gens pour un temps

Il faut pouvoir choisir
Les temps et les gens
Pour nous dans un premier temps
Et pour eux un tout petit peu

Lorsqu’on le peut, choisir le temps
Pour y vivre un moment tendre
Un moment qui nous fera du bien
Et décider si nous voulons le partager

Et lorsqu’on en a besoin
Il faut choisir des gens
À qui se raconter,  partager notre noirceur
Pour en faire notre exutoire

Il y a des gens
Et il y a des temps
Il y a un temps pour des gens
Et il y a des gens pour un temps

Ce temps choisi
N’a pas de limite
Et il se prend chaque fois que besoin est
Pour libérer nos petites souffrances

Ces gens à qui l’on veut dire
Nos mots qui font rage
Notre tête qui se torture
Notre vie qui bascule

Ces gens qui sauront écouter
Nos idées meurtries
Nos peurs, nos angoisses
Faut pas les négliger

Il y a des gens, et il y a des temps
Prend ces gens et prend ce temps
Mais surtout, ne les oublie pas
Panse ton cœur, pense à toi

En image, un paysage rencontré lors d'une longue marche dans le coin de Lasalle/verdun:






... et vous pouvez joindre mon groupe à l'adresse suivante:

http://www.lesamisdelapoesie.org/