24 août 2013

MOT T'A DIT









Bien calé dans l’eau chaude de mon bain au parfum de lavande, une chandelle m’enivrant, Sarah Brithman dans les oreilles et mon dernier Laferrière entre les mains.

Je n’aurais jamais cru qu’un livre à la jaquette sobre nous montrant une mangue et nous dictant que de ne rien faire est un art … me porterais autant sur le chemin de la réflexion

23 août 2013

INFUSION CERVICALE



Avant-hier, en revenant de Brossard, je remarquai un araignée dans le miroir du co-chauffeur, qui semblait sauter dans le trampoline qu’il s’était lui-même tissé pendant que nous faisions l’achat de notre nouvelle table de cuisine et de nos nouveaux matelas. Surement que le vent (je roulais à 100 km/h) donnait cet allusion.

Alors je me suis dit : mais qu’est-ce qu’il fera à St-Jean ? Il n’a sans doute pas de famille !


De plus, demain nous devrions faire encore de la route …

PÈRE-SOT

Encore quelques balounnes photographié sur le site du Festival des Montgolfières de St-Jean












22 août 2013

ENTRE TOIT ÉMOI



Hier, pour notre anniversaire de mariage, ma blonde et moi avions décidé de disparaître de la circulation pour une bonne partie de la journée. Un de nos buts était de magasiner un set de cuisine. Depuis un bout de temps, puisque nous n’étions que nous deux à la maison désormais, nous trouvions encombrant l’espace lorsque nous déambulions dans la cuisine. D’agrandir la cuisine s’avérant onéreux comme solution,  nous avions décidé de faire rapetisser la taille de la table plutôt. Ingénieux n’est-ce pas?

Alors, après avoir choisi une jolie table ronde, la couleur désiré du bois et le tissu pour les chaises, nous avons profité de la vue de tous ses beaux meubles à notre disponibilité pour nous laisser aller à nos vieux rêves. Pour rendre l’utile à l’agréable, nous nous sommes retrouvé dans un grand lit afin de poursuivre notre rêve et relaxer quelques instants en faisant l’essai des matelas. Tiens! Nous pourrions envisager de faire un « mononcle » ou une « matante » à nos petits enfants! Eh non! En fait, l’état vieillissant de nos os nous ont convaincu de faire l’acquisition de nouveau matelas. Et pour fêter le tout, nous avons réservé une table à la fenêtre chez Angkoria* pour un délicieux repas.

Je vous ferai grâce du total exact de la facture de cette journée à ne faire presque rien. Je peux toutefois vous dire que nous nous sommes bien gâté pour cet anniversaire. Faudrait tout de même se calmer le pompon pour une couple de mois.

* Angkoria - 1155 boul. Rome à Brossard (dans un petit centre d'achat au coin du boul. Rome et de la route 132 et vous apportez votre vin). Dîtes à Lundi (c'est son nom, mais ils ne sont pas ouvert les lundis) que c'est moi qui vous a recommandé la place, c'est un ami. La salade Thaï et le Nid d'amour ... un vrai régal



Si vous préférez une bière en mangeant, avec les repas cambodgiens et thaïlandais, je vous suggère la Schneider Weisse, bière allemande que vous retrouverez à la SAQ

 

21 août 2013

JOYEUX ANNIVERSAIRE MA BLONDE





Ça fait plus de 34 ans qu'elle est ma blonde, et aujourd'hui, ça fait 31 ans qu'on est marié. Pas pire hein! Je crois que l'on est comme un bon vieux vin, qui s'améliore en vieillissant. J'ai le goût de poursuivre l'aventure

PÈRE-SOT

Montgolfières ...












20 août 2013

Ô PIGNON



C’TU MOÉ OÙ …

… vous autre aussi vous n’êtes plus capable d’écouter les nouvelles. Pour moi, les nouvelles 24/24 ont le même effet que la téléréalité. Je ne suis pas capable. Ou bien il ne se passe tellement rien qu’une même nouvelle fera la manchette à tous les 10 minutes, ou bien la nouvelle est tellement grosse que vous ne parviendrai pas à obtenir l’essentiel qui sera noyé dans une multitude d’information sans importance. Nous sommes revenus à l’ère de la mémère du village. Un journalisme qui a perdu beaucoup de sa crédibilité.

On se dit dénonciateur au nom de la justice et du droit de savoir et on n’a aucune idée des répercussions que peuvent avoir nos délations. Il n’y a rien qui peut me convaincre autant de la médiocrité d’une nouvelle que lorsque le journaliste (un peu trop populaire ou populiste) nous affirme qu’il va nous dire les « vraies affaires ».

Depuis qu’ils ont inventé le Réseau d’information 24 heures, bien des gens ont arrêté de regarder les variétés. Évidemment, c’est bien plus intellect … mais ce sont les mauvaises nouvelles qui passent en boucle dans notre tête. Les variétés ; c’est nous, notre gaité et les gens qui nous ressemble.

N’oubliez surtout pas de changer de poste

C’est pas parce qu’on regarde la nouvelle de face que nous voyons réellement ce qui se passe …


… mais une bonne nouvelle, même mal rapporté, son message nous fait grand plaisir


(les photos ont été prise au Parc de la Cité à St-Hubert)

19 août 2013

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine:

1. Le monde est infiniment plus intéressant que n'importe laquelle de mes opinions à son sujet - Nicolas Nixon

2. L'âme humaine n'est pas une citerne à remplir, mais une fontaine à faire jaillir - Jean-Paul 1

3. N'importe quel bec aux larmes est mille fois meilleur que n'importe quel bec à la menthe - Alexandre Soublière dans "Charlotte before Christ"

4. De deux choses lune, l'autre c'est le soleil - Jacques Prévert

Et en image, les montgolfières ... à ma manière:







18 août 2013

MUSE HIC

Un poète en ville ... je devais y être. En plus, le jeune homme de 89 ans à donné toute une leçon de scène; alerte, lucide et nous faisant rêver par ses chansons qui ne s'usent pas. Merci monsieur Aznavour

Et en après-midi, c'est l'ensemble vocale Amalgamme qui avait réchauffé la scène