07 septembre 2013

PÈRE-SOT

Journée à la plage, à St-Michel-de-Bellechasse. Ça donne de magnifique image, mais surtout, de plaisants souvenirs


 (Pygargue cherchant son repas)



 (Îlots pour les insectes)




(de l'autre côté de la rive, l'Île d'Orléans)

06 septembre 2013

ENTRE TOIT ÉMOI

La semaine dernière, nous avons visité le Musée de l'Atelier du Voiturier à St-Michel-de-Bellechasse. Wow! Que de talent pour cet artiste qui n'a pas hésité à fouiller les archives pour faire la réplique des voiture à chevaux d'époque, chacune avec sa particularité propre, son style, son balancement etc. Et tant qu'à y être, bâtir les contextes et les maisons d'antan, grange, cabane à sucre, camp de bucherons et plus encore.

Définitivement, à visiter. Et comme nous l'avais indiquer le photographe de St-Michel, monsieur J. Lauzier (aussi le propriétaire d'un petit café internet à l'entrée du village), faut planifier du temps pour vraiment tout explorer ce petit monde (les temps d'hier) de monsieur Daniel Pouliot. Pour en savoir plus sur le musée:

http://www.chaudiereappalaches.com/fr/voyage-quebec/bellechasse/saint-michel-de-bellechasse/l-atelier-du-voiturier/musee-et-centre-d-interpretation/







 (camp de bucherons)

 (période des sucres)

 (ferme octogonale qui eux son temps de gloire)

 (affiche d'Alex Chabot, forgeron de l'époque à St-Michel)



04 septembre 2013

MOT T'A DIT



PLEINE MUTATION … LA SUITE

Eh bien! Suite a ma petite chronique du 29 juillet dernier, je dois maintenant avouer que ma période de n’importe quoi commence à faire place a un peu plus de concret. Quoi que, enfin, voyez par vous-même. Je ne suis pas tellement certain de savoir ce que je veux dans les prochains 10 ans, mais pour le moment, les actions prennent forme autour de moi.



Mon poste terminait le 31 juillet dernier et la semaine dernière, on m’a demandé de couvrir un poste de 3 jours/semaine … ce que je demandais depuis fort longtemps. Pas fou le gars, j’ai dit oui, bien sûr. Je n’aurai pas profité de mon chômage longtemps, mais ce sera beaucoup plus intéressant pour moi étant donné que financièrement, je serai plus à l’aise pour poursuivre mes projets d’écriture.



Et parlant d’écriture, je vous avoue que j’écris quotidiennement et allègrement bien depuis ma « pseudo retraite ». Évidemment, je ne peux tout mettre ça sur mon blog ou mon FB car je me réserve un peu de correction et des surprises à vous faire découvrir plus tard.



Pour mes lectures, ça se poursuit ainsi :



1. La bible : J’ai pas abandonné l’idée d’en faire une lecture, mais je remets à plus tard



2. Le recueil des fables de La Fontaine : Je poursuis, une fable à la fois.

3. Chercher la femme : C’était très bien. Par la suite, j’ai lu « Faché Noir » de Stéphane Dompierre, bien hilarant.

4. Recueil de la poésie de Jacques Prévert. J’aime ce libre penseur et cette façon qu’il avait de voir le monde et ses gens. Je poursuis la lecture, mais j’arrive vers la fin.

5. L’Art presque perdu de ne rien faire – de Dany Laferrière : C’est superbe. Un des meilleurs livres que j’ai lu dans les dernières années. Maintenant, j’entame « 17 Eldorado » de Lorenzo Létourneau, un agriculteur de St-Constant qui ce change en chercheur d’or et se rend au Klondike. Il s’agit de son journal de bord (photo à l’appui) de 1898 à 1902.

J’ai encore beaucoup la poésie en tête. D’ailleurs, je prépare une soirée de poésie à Longueuil pour la soirée du vendredi 20 septembre prochain. Contactez-moi si vous désirez plus d’info.



Pour mon vieux roman que j’avais commencé en 2007, ça avance un peu.



Pour le collectif de poésie, le projet prend forme. Nous cherchons toujours un éditeur intéressé par notre projet.

J’ai aussi mon projet photos « De la Coque à l’âme » dont je devrais être en mesure de proposé pour exposition.



Pour mon « check list », ben, il change tout le temps. Je crois que je vais le mettre de côté pour un petit bout.



Alors, les amis de Rheinmetall, vous allez me revoir dans les prochains jours.



Tourlou!


PÈRE-SOT

Petite visite dans le coin de Trois-Pistoles








 (ma blonde et notre nouvelle lunette d'approche)


03 septembre 2013

MOT T'A DIT

J'ai lu Faché Noir de Stéphane Dompierre comme on mange un bonbon sucré à souhait. Pas d'arrière goût, qu'un pur petit plaisir tout au long de cette lecture. Que 176 pages, mais que j'ai pris plusieurs semaines à lire, entre 2 ou 3 autres livres. Parsemé de petite chronique, et aucune n'est lié à la précédente ou la suivante, alors pas de problème. Mais demandé à ma blonde, elle vous le dira, elle ne m'a pas entendu rire autant en lisant un livre depuis fort longtemps. En fait, depuis "Un petit pas pour l'homme", aussi de Stéphane Dompierre.



Voici quelques extraits que je vous offre (ne lui dites-pas):


L’autre jour, j’ai goûté à un yaourt périmé parce que je me suis déjà fait dire par un fin connaisseur que ce machin pouvait rester d’une fraîcheur irréprochable des semaines après sa date de péremption. Je sais maintenant que c’est faux. Un yaourt périmé, ça pétille sur la langue et ça laisse un drôle de goût en bouche, bien après qu’on l’ait craché dans l’évier et qu’on se soit désinfecté la bouche en prenant une grande gorgée d’absinthe et en y mettant le feu


Je n’aime pas qu’on me dise quoi faire et, par conséquent, je n’aime pas les manuels d’instructions. Ils sont généralement écrits en 15 langues mal traduites, au point que même le français ressemble à une langue étrangère 

02 septembre 2013

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine:

1. Il buvait beaucoup, croyant, comme tous les jeunes gens inquiets de perdre la grâce, que l'alcool pouvait irriguer la poésie. Mais la poésie ne saurait naître de l'alcool puisque c'est elle le véritable alcool - Dany Laferrière

2. 
Des milliers et des milliers d'années
Ne sauraient suffire pour dire
La petite seconde d'éternité
Où tu m'as embrassé
- Jacques Prévert

3. Que dire d'une mère qui vient manger à un buffet avec ses deux enfants et réussi à en sortir sans tâche sur son chandail blanc. Remarquez, j'en fait autant ; je parviens à traverser la ville en voiture, tout en buvant mon café et zigzagant autour des nids de poule.

Et voici quelques souvenirs de vacance ...

(photos prisent à St-Michel de Bellechasse)