22 août 2014

18 août 2014

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine:

1. 
Ayant poussé la porte étroite qui chancelle,
Je me suis promené dans le petit jardin
Qu'éclairait doucement le soleil du matin,
Pailletant chaque fleur d'une humide étincelle
- Paul Verlaine

2. Je crois que l'important est d'accepter de s'émerveiller devant plein de petites choses, et on s'émerveillera aussi pour le silence des moments sombres - Denis Roy

3. Je te livre, désarmée, à la grande forêt du secret nocturne où bonnes fées et sorcières, lutins blagueurs et esprits vengeurs sèmeront tour à tour protection et malveillance sur vous, vieillards dépossédés - Marie Lasnier dans son roman Jeanne la Guerrière (elle parlait des soupçons qu'elle pouvait avoir, le soir venu, lorsqu'elle quittait la résidence ou était sa mère)

Et voici une merveilleuse cabane du coin de Granby:








17 août 2014

MOT T'A DIT






J'arrive tout juste du lancement de "Sous le regard d'Anaïs Nin", le recueil d'expérience de vie et de poésies coquines de mon amie, l'auteure Ginou (que vous pouvez vous procurer via son éditeur "Textes et Contextes" ou sur www.textesetcontextes.ca

J'ai pas pu me retenir, j'ai laissé conduire Sylvie pour faire le chemin du retour et j'ai déjà parcouru quelques pages de ce recueil ... encore tout chaud sortie de la presse


PÈRE-SOT

Petit marais sur l'Île des Sœurs