15 août 2015

ENTRE TOIT ÉMOI



GO ALS GO!
 
Aller voir un match de nos Alouettes, c’est plein de petites choses que l’on n’a pas lorsqu’on regarde le match à la télévision.

C’est de prendre le repas d’avant match et quelques jus d’houblon en bonne compagnie (Normand et Claude entre autres), c’est voir entrer les joueurs dans une haie d’honneur fait de Cheerleaders, c’est les Cheerleaders qui animent tous les moments morts du match (lorsque vous voyez les commerciaux, nous on a la chance de voir leurs performances), c’est sentir la bouffe de stade, mais encore plus, c’est sentir l’émotion dans chaque jeu et échanger avec les gens de notre section, entre autre Kayla (qui se retrouve vedette sur un billet cette année et à l’écran lors du match de jeudi) et Ted avec qui on discute de chaque jeu.

Go Als Go!

 (vu du ciel sur la terrasse du Heilo)

 (les copains Normand et Claude)


 ("Touché" la marcotte)











 (Kayla, Ted et Sylvie)

 (Kayla en vedette sur l'écran du stade)



 (l'énergie des Cheerleaders)

 (le canon qui lance des chandails)

 (Bruno Heppel et Matthieu Proulx pour RDS)







12 août 2015

PÈRE-SOT

Heureux dans leur humble marais
Princes et princesses vivaient
Croassant des mots si tendres
Devenant chant la nuit
      à si méprendre

Des mots d'amour si jolis
Je le jure, comme d'aucun
Les hommes, même opportuns
Auront si bien compris

- Denis Roy












10 août 2015

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine:

1. Je t’attendais avec une impatience que tu devines bien aisément, si tu lis dans mon cœur – Sade dans La Philosophie dans le boudoir

2.  


J’parl’ pour parler … Si, à la fin,
On m’fourre en prison pour libelle,
Ça, mes vieux, ça s’ra un’ nouvelle!
L’pays f’rait vivre un écrivain!
- Jean Narrache (Émile Coderre) dans J’Parl’ pour parler

3.  Se mettre sur l’accotement de la vie et regarder passer le train - Roxanne Bouchard dans Nous étions le sel et la mer

4. 

… la mémoire parfois se posait sur l’épaule de ma mère …
Emmitouflé dans chacun de ses gestes je me reposais enfin
- Michel Pleau

5.  Élections : Pour certains de nos politiciens, leurs faire confiance, c’est comme barrer les portes de sa décapotable pour se protéger du vol lorsque le toit est demeuré ouvert – Denis Roy

6. Ce qui empêche les gens de vivre ensemble, c’est leur connerie, pas leurs différences – Anna Gavalda

Et en image, puisque notre ciel se gave de ces merveilleux ballons (c’est le festival des montgolfières), voici quelques photos que j’ai pris dimanche matin lors de l’envolée à l’aube.






 

09 août 2015

PÈRE-SOT

Ste-Anne-de-Sorel
un jour de doux soleil
autour de moi
participaient à mon éveil
multitude de petites merveilles 
- Denis Roy