20 juin 2008

AU REVOIR SÉBASTIEN

Ce matin, au travail, nous allons dire au revoir à Sébastien. D'ailleurs, les deux photos lui ressemble beaucoup. A son arrivé, il était incertain, et maintenant, il part confiant. Voici le petit texte que je vais lui remettre:



En juin 2007, plus précisément le 6 juin, Élève-officier Sébastien Maheu se présente à mon bureau. Étudiant du programme ULO depuis le 24 août 2004, il sera maintenant avec nous pour une période de 1 an m’annonce-t-on.


En juin 2007, Élof Maheu a besoin d’un peu de temps parce qu’il doit déménager dans un appartement … il n’y a plus de place pour lui dans les résidences militaires.


En juin 2007, Môsieur Maheu me demande une journée
de congé pour sa fête … il a l’âge de mon garçon.
Ça commence mal.


En juin 2007, Sébastien, en pleine fin de semaine, me téléphone pour me dire qu’il vient de ce « péter » la gueule en bicycle et qu’il n’est vraiment pas beau à voir. Certain ose même suggéré que je lui ai réglé son compte pour qu’il se tienne tranquille.


Enfin … juin 2007 prend fin.


Élof Maheu est un chic type. Il s’adapte rapidement à la section et à l’organisation et les gens n’ont aucune difficulté à l’accepter dans leur entourage. Il est attachant, surtout auprès de Môm Dumas qui l’a sans doute prit un peu en pitié après sa chute en bicycle. A oui! Sauf peut-être avec notre vis-à-vis au PSP, Môsieur Otis, avec qui il transige les rendez-vous EXPRES. Bataille de coqs sans doute … je ne m’en mêle même pas, ils ont su s’apprivoiser après quelques semaines.


Puis, il y a toutes ses histoires de jeune Beauceron. L’éternel soutien financier de papa Marcial, les nombreux problèmes avec sa voiture, les voyages à l’extérieur du pays … aussi payé par papa Marcial, le football de fréro et l’achat (ça … nous ne sommes pas certain s’il s’agit plutôt d’un lègue) de la voiture de maman Céline.
Presque un téléroman.


Mais l’Élof Maheu est surtout un être intelligent, qui comprenait rapidement ce que j’attendais de lui lorsque je l’implique dans une tâche et qui avait le souci du travail bien fait. Il est aussi un jeune homme dynamique. Il s’entraînait régulièrement et s’est même inscrit à une formation en boxe pour combler ses soirées. Encore plus, il se proposera pour participer à Op SABOT et aura du plaisir à jouer un rôle d’adjoint administratif durant l’Ex WILDCAT d’octobre dernier.


Puis, il devient rapidement la personne ressources pour les officiers juniors qui désirent faire une formation PEMPO, les guidant dans les procédures. Il était aussi dès nôtres pour la semaine de promotion de la défense nationale lors du festival des Montgolfières de Saint-Jean. Très populaire le jeune homme. Très très populaire je devrai dire. Auprès des jeunes filles de 12 à 17 ans à tous le moindre.


En somme, Sébastien m’a été d’un très grand soutien durant son année passé avec nous et fut apprécié de tous, autant pour sa jovialité que par l’accomplissement de ses tâches. Je me joins donc aux membres de ma section pour lui souhaiter du succès et du plaisir dans ses nouveaux projets, avec ses futurs collègues de travail à Cold Lake et sur sa formation de contrôleur aérien qu’il débutera à l’automne.




Merci Sébastien

PÈRE-SOT


17 juin 2008

MOTS À MAUX

Voici mes mots de la semaine:

1. Tout pouvoir est méchant dès qu'on le laisse faire ; tout pouvoir est sage dès qu'il se sent jugé

2. Un adolescent est une personne qui se conduit comme un bébé lorsqu’on ne le traite pas comme un adulte

3. Un roman est comme un archet, la caisse du violon qui rend les sons c'est l'âme du lecteur (Stendhal)

Et des images ...







PÈRE-SOT


15 juin 2008