19 novembre 2018

MOTS À MAUX


Voici mes mots de la semaine :

1. Ivres de certitudes, nous avons alors fondé une cité faite de ponts, d’arbres et de fleurs, et sur la plus haute des tours nous avons accroché l’arc-en-ciel – Benjamin Ancion dans L’antre sans retour

2.
Elle ne dort que d’un œil
le gauche qui n’aime pas la nuit
de l’autre elle scrute la noirceur
- Annick Perrot-Bishop dans Au bord des yeux la nuit

3.
Si mon navire prenait eau
Et que j’oubliais de nager
Je me jetterais aux cachots
Dont vous seul auriez la clé
- Mylaine Tremblay dans Tentation

4.
Une fine lame d’or
glisse sur la paroi humide des ombres
quelques anges
au-dessus des montagnes luisantes de bruits
pourchassent
en silence
les vilains satyres
préparent
les feux de la rampe
et retirent
des gants moirés de la nuit
les dernières bagues d’étoiles
- Jean-Louis Le Scouarnec dans Aubescence

5.
couchés entre tes draps blancs
plus cassés que purs
je soleille le matin
j’ignore où le soir tombera
- Amélie Faubert dans Marée-moi

6.
Transi – le vent lamente le mugir
Tant de chansons qui gèlent sur les branches
L’ombre à jamais glissante les ravir
- Gilles des Marchais dans Phase II

7.
Ont-ils à gagner
de savoir ce que je sais d’eux
ma peine pour leurs doléances
mes pas
pour leur donner la main
bien que je ne sois qu’un homme
en plus d’être blanc
et sans doute plus à l’aise
que d’autres

ai-je le droit de dire
sans que l’on m’accuse
parce que j’ai besoin de dire
parce qu’il faut que ça sorte
que je les aime
- Denis Roy sur l’appropriation culturelle

8.
à force de guetter l’arrivée et d’essayer
de garder tout ça qui se garde point
de tiendre droite toute la rondeur du temps
même dans tout ça
il y avait rien à faire devant le sel et la marée
rien à parler ou jouer entre les hanches de la tempête
- Georgette LeBlanc dans Amédé

9. À perte de vue, la vieille découvre des milliards de petits soleils, pendus dans chaque goutte de rosée. Les herbes sont décorées comme pour une noce de lutins. La fête sort du sol, silencieuse comme un parfum – Félix Leclerc dans Symphonie de septembre

10.
chante encore pour moi,
l’harmonie est de miel
le parfum de ciel
je joue un air ludique
qui naît au réveil
au milieu de tes bras
- mon amie Diane Gauthier

et en image, Saurel à la fin octobre, tôt le matin, café à la main et boîte à grimace dans l’autre main tandis que j’ai les yeux tout le tour de la tête.







Pour celles et ceux qui suivent mes activités littéraires …

Mardi 20 novembre 2018 de 17h à 19h : Nous sommes en nomination pour la Nuit de la Poésie lors du « 5 à 7 Culturel » au Cabaret Théâtre du vieux Saint-Jean.

Mercredi 21 novembre 2018 à 19h00 : Rencontre des Amis de la Poésie de Longueuil
(lecture de nos écrits) au Centre Jeanne-Duvresneoy, 1 Curé-Poirier Est à Longueuil (coin Curé-Poirier/boul. Chambly).  Généralement le 3e mercredi du mois.