24 décembre 2016

MOT T'A DIT

NOËL SANS ABRIS

Sans-abris
Un soir de Noël
Ne soyez pas surpris
Suis rebelle

Qu’aux jours d’aujourd’hui
Nous ne sachions soulager
Ces gens dont le fruit
Est de vivre esseulés

Dans mon âme se meurt
Chaque fois que je me heurte
À ces gens sans demeure

De cette société j’ai peur
Que par le plus grand malheur
Ait perdu toute sa chaleur

- Denis Roy



23 décembre 2016

20 décembre 2016

MOT T'A DIT

Le froid avait recouvert son pas
d’un givre tout léger

Et même s’il avançait
tout de lui
me disait qu’il s’en allait

J’ai levé ma main

Le givrer cachait mon geste

Trop tard

- Denis Roy

19 décembre 2016

MOTS À MAUX



Voici mes mots de la semaine :

1.  Le vide. Je suis assis entre peut-être et jamais plus. Cet espace tracé entre nos deux corps. C'est le moment du dernier vœu ou le synonyme du regret. Il y a eu ce jour des framboises et chocolat. Un jour d'osmose timide. Il y a eu des histoires silencieuses dans la musique de nos alvéoles. Il y a eu le jeu des mains qui hésitent puis s'agrippent. Il y a eu l'amour pur, mais ne dure. Aujourd'hui, ton appel. Aujourd'hui, je boufferais du vertige.
- mon ami Clodius Le Rimailleux

2.
Tantôt
j'irai marcher dehors
pour me réchauffer le cœur
en respirant l'air froid
- mon ami Lukas Markov dans Faits divers

3.
Allure secrète fière d’une battante
Riches roses au fond de sa besace
Femme rayonnante inspirante
Donnant l’envie de suivre sa trace
- mon amie Johanne Bissonnette dans Éclipse

4.
La poésie travaille
pour un cimetière
déjà surpeuplé
un vers de plus
un vers de moins
quelle différence
- mon ami Yvon d’Anjou

5.
Ma diététicienne ne veut pas
Que je mange de ceci et de cela

Bon bon!

Je l’ai mangé

Ce n’était pas si bon, mais j’avais faim bon!
- Denis Roy

6.
À la fenêtre givrée
D’une maisonnée en fête
S’inscrit son passé
- mon amie Ginette Ménard

Et en image … par la fenêtre :